Valéry Lemieux

AvantAprèsÂge : 34
Ville : Québec

Poids éliminé : 100 lbs
Maintien depuis : 19 avril 2007
Faites-vous partie de celles et ceux qui engloutissent la vie à fond de train (la nourriture aussi) par peur de manquer un p'tit bout? Faites-vous partie de ceux et celles qui s'engagent à 100 % de façon presque automatique et avec plaisir dans tout ce qui leur semble passionnant? Faites-vous partie de ceux et celles qui performent et réussissent presque tous leurs projets? Faites-vous partie de ceux et celles qui, malgré toutes ces belles réussites, sentent qu'ils sont à « côté de la track »? Je me revois, moi la fonceuse Valéry, celle qui s'enflammait pour tout ou rien, qui se passionnait pour tout ou rien et qui réussissait tout ce qu'elle entreprenait. Je voulais prouver que j'étais capable malgré mon surpoids. J'avais peur de la faiblesse, d'avoir l'air « moumoune » et d'être réservée. On le sait, la majorité des « gros » sont réservés, ne parlent pas, veulent se fondre dans la masse, et les petites minces aussi. Pas moi! Non! Je suis forte, je vais leur prouver que je peux PLUS! C'est ainsi que j'ai traversé 30 ans de ma jeune vie : prouve, fonce et réussis… J'ai fait bien des choses malgré mon obésité : • De la baignade en maillot qui met la poitrine en évidence (il faut bien montrer ce qui est pas pire!). • J'ai été à la tête de divers projets au travail et dans mes activités de loisir. • Je prenais soin de moi; on me disait CHARMANTE et avec des BEAUX YEUX! • Je prenais ma place! HA! HA! HA! Je prenais de la place! • Je semblais et pensais avoir confiance en moi… • J'ai osé passer une audition pour Star Académie à l'âge de 30 ans; c'était maintenant ou jamais! • J'étais une belle et bonne grosse! Bien sûr, j'étais consciente de mon surplus de poids et j'ai tenté, dès l'âge de 12 ans, divers régimes comme les barres, les « shakes », les combinaisons alimentaires, 10 livres en 10 jours, en trois jours, les diètes de vedettes, et celui le plus luxueux où l'on pouvait manger ½ tasse de crème glacée avec du « baloney » et une « canne » de fèves vertes au souper…WOW! Fantastique! ½ tasse de crème glacée au régime! J'ai aussi fait Minçavi en 1994 avec l'intention de perdre le plus rapidement possible pour pouvoir recommencer à manger normalement et pour me « clancher » une poutine le plus vite possible…WOW! J'ai éliminé 70 lb en 5 mois, et cela sans tricher d'une seule cosse d'orange…La « papirite » embarque… « Party time! » J'ai maigri à fond la caisse, j'ai recommencé à manger à fond la caisse, et j'ai repris à fond la caisse. Un jour, à Expo Québec 2005, un des manèges n'a pu démarrer. La raison est simple : mon harnais ne voulait pas fermer… Ce jour-là, j'ai compris que mon corps m'empêchait de faire ce que J'AIMAIS. Ce fut la goutte qui a fait déborder le vase… Ce n'était plus moi qui contrôlais ce que je pouvais faire, c'était mon corps. J'avais perdu le contrôle. MOI! Impossible! C'est en novembre 2005 que j'ai recommencé le programme Minçavi, mais avec une tout autre approche que celle de 1994. Je voulais retrouver mon poids bien sûr, mais surtout l'équilibre de ma vie, l'équilibre de mon assiette. J'étais épuisée de vivre à fond la caisse… travail, famille et Wonder Woman. Je me nourrissais de la même façon. Je faisais des excès dans tout ce que j'aimais et je me détruisais avec. C'en était assez! De semaine en semaine et de conférence en conférence, avec MA Linda Fortin, je suis parvenue assez facilement à éliminer 100 livres. WOW! En éliminant mes livres en trop, j'ai libéré mon « moi-même » avec ses forces et ses faiblesses. J'ai appris à dire non, et je me suis découvert une humeur qui n'est pas parfaite! Je ne me sens plus obligée d'être PLUS fine parce que je suis grosse. Je me contente d'être moi et c'est fantastique! Je sais maintenant ce qu'est la véritable confiance en soi et la sensation de pouvoir tout réussir. Cependant, je me contente maintenant de choisir et de savourer les petits moments de bonheur qui me sont offerts chaque jour : • Faire du vélo avec mon garçon. • Cuisiner avec mon plus jeune. • Courir avec eux, sans m'essouffler. • Mettre des bottes longues. Quelle joie! • Me croiser les jambes sans forcer. • M'asseoir où j'en ai envie dans les restos; les banquettes ne sont plus étroites! • Prendre le temps de me choisir de beaux aliments de qualité à l'épicerie. • Cuisiner avec amour pour ceux que j'aime en ayant la sensation que je leur offre un p'tit bout de santé quand je leur sers des repas sains et équilibrés. J'ai maintenant un travail que j'adore, une famille que j'adore, une vie qui m'appartient et que j'adore. Je savoure l'équilibre que je suis parvenue à me redonner. À présent, j'ai la sensation que ce que je fais est en ligne directe avec ce que je crois… WOW! Merci la vie! Merci Minçavi! Valéry Lemieux « Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca