Sylvie Légaré

AvantAprèsÂge : 55
Ville : Trois-Rivières

Poids éliminé : 26 lbs
Maintien depuis : 9 septembre 2014

Un exemple de courage!
Mon premier contact avec Minçavi, en 2014, a été concluant. Je trouvais que la conférencière, Guylaine Lampron, était très dynamique. Ça a cliqué tout de suite! J’ai aussi trouvé très intéressants les outils qu’on me proposait : le programme et le journal alimentaires, les livres de recettes, l’information nutritionnelle, les suivis, etc. Bref, j’étais motivée!
Grâce au programme, j’ai éliminé 26 livres en quelques mois et j’ai complété ma période de maintien. Tout allait vraiment bien! En plus de bien m’alimenter, j’étais active. Je pratiquais le vélo, l’aqua-forme, je marchais et je commençais à courir.
J’ai débuté la course à pieds bien tranquillement… d’un arrêt stop à un autre, d’un coin de rue à un autre. C’est finalement devenu une passion!
Plusieurs fois par semaine, je courais entre 30 à 45 minutes très tôt le matin, avant d’aller travailler. C’était un moment privilégié que je me réservais juste pour moi! Je variais mes parcours, je saluais tout le monde que je croisais, sans oublier les oiseaux, les écureuils… J’ai vraiment eu la piqûre. Courir me procurait un sentiment de liberté.

Les 15 minutes les plus longues de ma vie
Cependant, le jour de la fête des Mères, en mai 2015, ma vie a basculé. J’ai fait une ischémie cérébrale transitoire (mini-AVC). J’ai perdu la parole pendant 15 minutes. Ce fut les 15 minutes les plus longues de ma vie…
Après avoir été prise en charge à l’urgence, j’ai été bien soignée, mais j’ai dû faire preuve de patience.
J’ai fait de la physiothérapie. J’ai été suivie par un chiropraticien, un cardiologue et un neurologue. Depuis ce temps, je prends aussi un anticoagulant comme médicament.
Ma convalescence a duré des mois, au cours desquels je ne pouvais pas travailler ni m’entraîner… et je mangeais un peu plus (parfois même mes émotions!). Résultat : j’ai repris 15 livres.
Par chance, l’événement «Une fille qui court» qui se tenait en Mauricie, en mai 2016, m’a motivée à reprendre la forme et à retrouver mon poids santé.
Comme je voulais vraiment faire cette course, je suis retournée à Minçavi. En rétablissement, je fais encore plus attention à mon alimentation et j’ai coupé l’alcool. Grâce à ces efforts, je suis parvenue à perdre de nouveau mes 15 livres en trop.
De plus, j’ai repris graduellement l’entraînement en suivant les recommandations des professionnels de la santé.

Un bel exploit… un an plus tard
Au jour «J», j’étais fière de faire partie des 2300 femmes qui participaient à cette course. Même s’il pleuvait, j’ai donné mon maximum et j’ai complété ma course de 5 kilomètres.
Quand j’ai terminé, j’ai ressenti une grande satisfaction d’avoir réussi ce défi. Cette course représentait pour moi une belle façon de «boucler la boucle», une année après avoir été frappée par la maladie. J’étais désormais bien en forme pour recevoir ma toute première médaille à vie!
Maintenant que je suis semi-retraitée, je consacre une dizaine d’heures chaque semaine à l’activité physique. J’ai besoin de cette belle énergie… tout comme celle que je retrouve à Minçavi, avec qui je garde contact puisque je suis une fière membre à vie!

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca