Sonia Dumaresq

AvantAprèsÂge : 41
Ville : Gaspé

Poids éliminé : 54 lbs
Maintien depuis : 13 avril 2009
Septembre 2007 Dans un mois ce sera le mariage de ma nièce. Un moment important, c'est la première des petits-enfants de la famille à se marier. Je voudrais bien faire fondre en un mois les rondeurs accumulées avec les années, mais je dois me rendre à l'évidence, j'irai aux noces bien enveloppée. Le magasinage de LA fameuse robe me fait découvrir des bourrelets que je ne connaissais pas. Même de la bonne taille, toutes les robes que je trouve belles me donnent l'air d'une baleine à bosses. J'ai même osé essayer une gaine qui me couvrait des aisselles jusqu'aux genoux dans l'espoir de pouvoir cacher les fameux bourrelets. Impossible de respirer et je ne me suis pas encore assise. Tant qu'à porter une combinaison de plongée sous une robe aussi bien assumer ses bourrelets. Et je trouve une robe… Et la matante va aux noces… Mais cette quête de la fameuse robe a sonné l'alarme. À l'aube de mes 40 ans, je ne me reconnais plus. La graine du changement est semée… Octobre 2007 Nous voilà en voyage pour le fameux mariage. La veille, une grande réception a lieu question que les familles fassent connaissance autour d'un généreux repas. Le jour des noces est arrivé; vive les mariés et l'excellent souper bien arrosé! Le lendemain, un brunch inimaginable est servi pour remercier les familles qui sont venues de loin. Et c'est sans compter les repas du voyage et les 101 collations un peu moins santé. Ce n'est pas grave, ma décision est prise : mardi le 16 octobre 2007, je m'inscris à Minçavi. Le 14 octobre, alors que je suis en voyage, la vie me frappe : le copain d'une autre de mes nièces meurt dans un accident d'auto à 17 ans. De retour de voyage, mardi le 16, j'ai la meilleure raison du monde pour retarder mon inscription à Minçavi. Mais la graine était bien semée… Dans la tourmente, je rencontre Lauraine, ma conférencière, pour la première fois. Dans un mois, j'aurai 40 ans et je ne réalise pas à ce moment-là (16 octobre 2007) que je viens de m'offrir le plus beau cadeau du monde, soit une nouvelle vie! 2008 Premier grand défi : le temps des Fêtes. Comme j'ai déjà perdu du poids et surtout bien intégré le programme à ma vie, je reviens de cette période faste avec un moins sur la balance. Victoire! Puis, la St-Valentin, Pâques, les vacances d'été… Je traverse toutes ces étapes en maintenant le cap avec calme et sérénité, mais surtout avec du succès! Semaine après semaine, la douce et gentille Lauraine m'accompagne, m'encourage, me félicite. L'objectif ultime est à portée de main. Mais l'automne est plus difficile. Je pensais commencer mon maintien en septembre, mais voilà que je rencontre mon mur, je ne perds plus aussi rapidement. La dernière année avec mes Minçamies m'a cependant donné toute la motivation nécessaire pour ne pas lâcher. Décembre 2008 Je vois le fil d'arrivée, je commence mon maintien une semaine avant le congé des Fêtes. Mais, par la même occasion, j'apprends que mon amie Lauraine devra mener un combat encore plus grand que le mien. La maladie la frappe de plein fouet et elle devra se faire remplacer pour quelques mois. J'ai besoin d'elle. Mais tout le travail fait avec elle durant la dernière année me convainc : je me sens maintenant capable. Tellement que j'accepte même de la remplacer comme conférencière durant la période qu'elle mènera son combat. 13 avril 2009 Aujourd'hui est un grand jour! Je reçois mon certificat de mérite des mains de Lauraine, conférencière et amie, qui nous fait une visite spéciale pour l'occasion. J'ai réussi à éliminer 54,2 livres. Minçavi a changé ma vie. Je n'ai pas seulement perdu du poids, mais j'ai regagné mon estime et j'ai retrouvé mon positivisme d'antan. À 41 ans, j'entame la deuxième moitié de ma vie avec plus d'assurance que je n'en ai jamais eue, prête à maintenir mon poids santé. Merci Minçavi! Merci la vie! Sonia Dumaresq « Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca