Pascale Quirion

AvantAprèsÂge : 40
Ville : Drummondville

Poids éliminé : 158 lbs
Maintien depuis : 27 février 2014

Mon cheminement personnel

A l'âge de 35 ans, je pesais 315 lb. Malheureuse, avec un dossier médical très épais, j’ai failli me retrouver en chaise roulante. Comme la plupart d'entre nous, j'ai fait de multiples tentatives pour perdre du poids, optant pour des régimes tous les plus tordus les uns les autres...mais sans jamais réussir.

 

 

Des méchancetés, j'en ai entendues, j'en ai vécues et je vous épargnerai ces paroles trop cruelles. Que ce soit des chaises qui ne supportent pas mon poids à la plage ou sur une terrasse, que ce soit d'être obligée de m'asseoir sur un banc de côté, dans un centre de spectacles, voire de m'asseoir dans l'escalier, au cinéma, parce que mes hanches ne passent pas entre les accoudoirs du siège, que ce soit de me laver les pieds, soin habituel devenu un véritable «sport extrême» ou, ce qui fut le pire pour moi: entendre mon fils me dire qu'il subit l'intimidation des autres enfants à l'école à cause de mon poids.

Voyant que je n'y arriverais pas seule, j'ai pris un rendez-vous avec un chirurgien pour le Lap-Band (anneau gastrique). Après quelques examens en génétique, on a constaté que mon métabolisme pose vraiment problème. Le chirurgien m'a alors inscrite sur sa liste de candidats parfaits pour cette intervention. Quelques mois plus tard, soit le 25 janvier 2010, je me faisais opérée... Une renaissance pour moi: mon poids s'est mis à descendre et, moins de 6 mois plus tard, mon médecin de famille m'informa que j'étais de nouveau EN SANTÉ!!! Hé! oui, EN SANTÉ! Moi qui faisait de l'hypertension depuis plusieurs années, il affirma que je n'aurais plus à prendre de médicaments pour contrôler ma pression sanguine.

 Ce «miracle», c'est-à-dire les bénéfices immédiats de la chirurgie, a été suivi d'un «plateau» qui a duré une année et demie, de longs mois où mon poids n'a pas bougé d'un iota. Par contre, comme on s'efforce toujours de voir le beau côté des choses, mon corps et ma peau ont profité de cette période pour se remettre un peu de cette grande perte de poids.

Ainsi, en novembre 2012, je me suis réinscrite au «Gym» pour reprendre l'entraînement. Adolescente, je rêvais de faire du Fitness et me voilà, sportive, à raison d'une heure par jour, 3 fois par semaine. Mon poids s'est remis à descendre... Victoire!!! Déjà plus en forme, à l'été, j'ai senti le besoin de faire plus de sport. J'ai donc augmenté ma fréquence à 6 jours d'entraînement par semaine, à raison d'1h30 à 2 heures par jour.

 Je vous ai déjà dit que j'adore m’entraîner... et que j'ai déjà fait partie de Minçavi? Non?


L'idée m'a donc effleuré l'esprit de retourner à Minçavi, juste pour voir comment ça se passe aujourd'hui. L'effet WOW, vous connaissez? Ce fut la meilleure des idées, d'y retourner: que de changements! Leur programme alimentaire a été modifié et il est continuellement amélioré, tenu à jour. Les livres de recettes sont à faire rougir la concurrence et à reléguer au dernier rang les autres livres de recettes. Les rencontres de motivation hebdomadaires, animées par une conférencière, sont des plus motivantes... Bref, je m'y suis réinscrite et mon poids s'est encore une fois remis à descendre!

Environ 4 ans plus tard, soit 2 jours après mon 40e anniversaire, je suis retournée voir la nutritionniste et l’infirmière qui me suivent pour faire le bilan de ces dernières années: on m’a mesurée, pesée, on a vérifié ma musculature, ma peau excédentaire, etc., pour conclure que non seulement je ne suis plus obèse, mais que je suis en plein dans mon poids santé. Je jubile face à ce constat: quel cadeau je me suis offert pour mes 40 ans!!! De plus, je vais même faire retirer l’anneau gastrique. N’est-ce pas merveilleux?

Au matin de la St-Valentin 2014, ma balance indiquait 157 lb... de santé. Et, si l'on soustrait la vingtaine de livres de peau à faire retirer, mon poids serait d’environ 137 lb, ce qui porte ma perte de poids totale à 158 lb!!! La dernière fois que j’ai pesé 137 lb, j’étais adolescente. En fait, j'ai éliminé plus de 50% de mon poids initial. Je suis trop heureuse, fière, contente de moi!!!

On dit que 40 ans est un tournant dans une vie et c’est vrai. Pour moi, cela signifie un poids santé, de nouveaux défis de carrière comme conférencière à Minçavi ainsi qu’un fils, un amoureux, une famille et des amis, tous fiers de moi.

Je termine donc avec ces quelques mots: j’ai décidé de faire du reste de ma vie le meilleur de ma vie. Croyez en vous et, vous aussi, vous direz: «Ce qu’on obtient en atteignant ses objectifs n’est pas aussi important que ce que l’on devient en les atteignant»!

Merci de faire partie de ma vie, Minçavi!

 

Pascale Quirion, Drummondville

 

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca