Nathalie Beaudry

AvantAprèsÂge : 35
Ville : St-Hubert

Poids éliminé : 100 lbs
Maintien depuis : 1 août 2011
Depuis l'adolescence, graduellement, je prenais du poids. Peut-être 5 livres par année. J'avais l'impression que je mangeais correctement, mais je me disais que j'étais faite pour être grosse. Une fois, la balance a indiqué 250 livres. Je me suis dit alors : «On fait quoi maintenant?» La première réponse à cette question fut de m'abonner à un gym, ce que j'ai d'ailleurs fait plusieurs fois. Et, chaque fois, j'y allais quelques mois pour ensuite, me trouver des millions d'excuses pour ne plus y aller. C'est en octobre 2006, à l'achat de ma maison, que je me suis rappelée m'être promis que le jour où j'aurais ma maison, j'aurais un chien. Donc, un an plus tard, j'adoptais un petit chiot, Kenzo, un mélange de Berger allemand et de Golden Retriever. Pour la santé du chien (et la mienne, par la même occasion), j'ai commencé à sortir marcher chaque soir. Et, j'en ai tiré des bénéfices: sans effort particulier, j'ai éliminé 60 livres. Cependant, sortir marcher tout en mangeant n'importe quoi, n'amène rien de bon et mon corps s'est habitué à ces petites promenades gourmandes et j'ai repris du poids, environ une trentaine de livres. Je faisais mes promenades et je recommençais à sentir des bourrelets sur mes côtés, surtout quand j'avais chaud et que je transpirais. Je me suis dit : «Ça suffit, j'ai eu la preuve que j'y pouvais quelque chose contre mon sur-poids, il ne me suffit que de faire un effort supplémentaire!» C'est là que j'ai pensé à Minçavi. Plus jeune, j'y étais allée avec ma tante pendant environ un mois et, dans mes souvenirs, c'était une méthode santé pour bien manger. Je ne voulais pas de régime de protéines temporaire, je voulais de l'aide pour apprendre à bien manger. Donc, en juin 2010, je me suis inscrite. Il y a eu des hauts et des bas, mais je me suis toujours présentée aux rencontres afin de rester motivée. Je continuais mes promenades avec Kenzo et j'ai intégré des «exercices cardio» à la maison. En juin 2011, j'ai commencé mon maintien, après avoir éliminé 68 livres grâce à l'aide de Minçavi et de ma merveilleuse conférencière, Michelle Roux. Au total, j'ai enfin perdu 100 livres. En août 2011 – Youpi! - j'ai reçu mon certificat de membre à vie! Quelle belle récompense, pour tous les efforts fournis et qui valent tellement la peine. Éliminer toutes ces livres en trop, ça change quelqu'un… pas seulement physiquement : psychologiquement (notre perception de la vie, les possibilités qu'on ne voyait pas avant), on change aussi et l'on cesse de se cacher les choses. Voilà maintenant un an que je maintiens mon poids et j'en suis fière! C'est en me donnant de petits objectifs, un à la fois, qui m'a aidé. Et je me suis répété un mantra, ce qui m'a beaucoup aidé : «pas aujourd'hui», quand j'étais près de céder à une tentation. C'est bien moins dramatique que de se dire «jamais plus je vais manger telle ou telle aliment ou met». Et, si le lendemain je pouvais me convaincre encore de la même chose, graduellement je repoussais les tentations jusqu'à ce que certaines disparaissent complètement. Enfin, pour certaines tentations santé, si c'est assumé, pourquoi pas? La vie est tellement plus belle aujourd'hui! « Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca