Monia Carrier

AvantAprèsÂge : 29
Ville : Saint-Basile-le-Grand

Poids éliminé : 38 lbs
Maintien depuis : 1 octobre 2005

L'équilibre!

Ma mère m'en parlait depuis un an, mais je refusais d'admettre que j'avais un surplus de poids. Mesurant que 5 pieds, ce 35-40 lb en trop me pesait. J'habillais du 13-14 ans, et j'étais découragée.

J'étais sceptique au début. Je me disais : « Si j'investis dans ce programme, c'est parce que j'y crois et que j'ai confiance, sinon à quoi bon de me lancer dans ces changements alimentaires? » - « Suis-je réellement capable d'intégrer ces bases alimentaires dans mon quotidien? » Je n'avais pas à réinventer la roue, mais seulement à faire les bons choix pour équilibrer le tout. Ma décision était prise : Gagner un monde meilleur, la santé et la forme. C'est en janvier 2005, à l'âge de 28 ans, que j'ai décidé de m'inscrire afin de m'offrir une renaissance.

Il y a eu des bas (- 0,5 à - 2 lb par semaine) qui m'ont fait ressortir des rencontres avec le sourire fendu jusqu'aux oreilles. Il y a eu des hauts aussi (+ 0,5 à + 2,2 lb), mais à chaque fois, c'était un coup de pied au !@#$% pour me dire que je ne devais pas lâcher. J'allais avoir raison, je fais partie des gagnantes!

Il faut dire que j'ai eu un excellent support moral de ma famille, et ce, sans oublier mon chum, mes amies, mes collègues de bureau et aussi de la part de ma conseillère, Michelle Roux. Merci beaucoup!

Octobre 2005, me voilà au maintien. Comme au début du programme, l'inconnu laisse place à l'insécurité. Et après quelques semaines, je me rends compte que finalement ce n'est pas sorcier, tout est une question d'équilibre au quotidien. Je n'en reviens pas encore, j'habille du 5-6 ans. Je pèse 117 lb. Chaque fois que j'enfile mes jeans, je m'accorde le plus beau des sourires. Wow!

Ce que j'en retire? Beaucoup de bien-être et de fierté. Je découvre encore de bonnes recettes Minçavi, et je poursuis ma route avec les belles habitudes alimentaires que j'ai su développer, sans oublier les belles amitiés qui se sont tissées avec le temps. Bien entendu, la dent sucrée existe encore, elle me guette, elle me tente, mais ma tête est désormais capable de faire des choix santé. Et une fois au maintien, ça ne veut pas dire « Adieux à nos péchés mignons », mais seulement une fois n'est pas coutume ; tout est une question d'équilibre!

Vous aussi vous le pouvez. Bientôt, j'aurai le privilège de vous lire mes chères mincamies (Stouffie, Mariegeorgette, Fanouche, Galaxie…). Vous faites, vous aussi, partie des gagnantes, faites-vous honneur!

Monia Carrier alias Tomasina

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca