Marie-Pier Robichaud

AvantAprèsÂge : 29
Ville : Drummondville

Poids éliminé : 40 lbs
Maintien depuis : 9 mars 2016

Quand j’ai débuté Minçavi, j’aurais voulu me cacher entre le mur et la peinture.

J’appréhendais le moment de la pesée parce que je ressentais un énorme sentiment de honte. Première pesée : 162,4 livres.

Je me posais tellement de questions : Qu’est-ce que les autres membres allaient dire de moi? La conférencière allait-elle me juger ou même me faire sentir encore plus mal? Mon entourage allait-il m’appuyer dans mes démarches? Est-ce que je trouverais le programme trop difficile à respecter?

Toutefois, lors ma deuxième pesée, la semaine suivante, la balance a annoncé une perte de 4 livres. Wow! J’ai ressenti un magnifique sentiment de fierté!

Par la suite, j’ai mis cinq mois à perdre 40 livres. Ma volonté et mes présences aux conférences de motivation n’ont fait qu’augmenter mon estime personnel.

Aujourd’hui, je maintiens mon poids d’équilibre. Minçavi a non seulement amélioré mes propres habitudes alimentaires, mais aussi celles de mes enfants et des jeunes qui fréquentent mon service de garde.

C’est important pour moi, car j’aurais aimé qu’on m’apprenne, étant petite, à écouter mes signes de satiété au lieu de m’encourager à terminer mon assiette malgré mon ventre plein, et de m’offrir comme récompense, un dessert sucré, même si j’avais déjà trop mangé.

Depuis ma perte de poids, je suis fière de moi. Je suis «mauditement» bien dans ma peau! Je remercie Minçavi d’avoir contribué à mon cheminement d’accomplissement personnel.

Vous m’avez donné l’envie de faire pour les autres ce que vous avez fait pour moi… vous m’avez fait comprendre que je devais tout simplement me choisir parce que je le mérite.

Aujourd’hui, je suis, je choisis, je vis… Être heureuse, c’est mon choix!

Je suis reconnaissante de vivre une telle réussite après tant d’années de relation malsaine avec la nourriture.

 

Je partais de loin!

Jeune, je mangeais avec la peur irrationnelle de manquer de nourriture, sans aucune restriction sur mes collations, mes desserts et mes portions. Et les fruits et les légumes n’étaient pas mes premiers choix!

Je souffrais de ne pas arriver à contrôler mes envies de manger, ce qui me faisait vivre de la culpabilité et du dégoût envers moi-même.

Chaque soir, je priais. Je me promettais que «demain» serait un nouveau départ et que j’arrêterais de manger des cochonneries.

Au secondaire, j’ai commencé à prendre un peu de poids. Rien d’extrême, mais juste assez pour que je me déteste encore plus. J’avais si peu confiance en moi que j’ai même abandonné mon rêve d’étudier en chant. Je me suis renfermée sur moi et j’ai eu des idées noires. J’ai dû consulter une nutritionniste et un psychologue qui m’ont aidée.

À 20 ans, je pesais 118 livres, mais j’ai vécu une première grossesse à risque si bien que mon médecin m’a rapidement ordonnée de rester alitée. J’ai trop mangé et pris 60 livres. À ma deuxième grossesse, je me suis retrouvée dans la même situation et j’ai pris 30 livres. Manger a toujours été un pansement à mon anxiété et mon ennui.

Désespérée par mon surplus de poids, j’ai partagé à une amie, en octobre 2015,  mon désir d’améliorer mon alimentation. Celle-ci m’a alors parlé de Minçavi. Une petite recherche Internet et hop... le soir même je m’y suis inscrite au groupe de Drummondville. Voilà ce qui a changé ma vie!

 

Marie-Pier Robichaud, nouvelle coach Minceur au groupe de Sorel-Tracy, les lundis de 16 h à 19 h.

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca