Marie-Claude Lemay

AvantAprèsÂge : 39
Ville : La Tuque

Poids éliminé : 90 lbs
Maintien depuis : 1 avril 2009
Bonjour, Maman de 2 enfants, à l'aube de la quarantaine, je me suis vue changer grâce au programme Minçavi. C'est la raison pour laquelle je vous fais part de mon expérience, et ce, sans prétention. En fait, je vous la partage tout simplement pour vous encourager à ne pas lâcher et à persévérer malgré toutes les embûches que l'on peut rencontrer sur le chemin de la vie. Voici mon histoire. Depuis mon tout jeune âge, je traîne un surplus pondéral considérable et de fil en aiguille avec les années, et quelques événements indésirables, j'anesthésie mes émotions en les mangeant, ce qui en résulte une augmentation de ce surplus. À cette époque, on m'appelle communément « LA GROSSE ». J'étais profondément malheureuse. Vous ne pouvez vous imaginer les sorties que j'ai annulées prétextant toutes sortes de malaises. Mais en réalité, ce n'était que pour éviter le regard des autres posé sur moi, que ce soit en plein air, lors d'activités sportives et surtout à la piscine (je vous épargne le sentiment morbide que cela faisait monter en moi juste à penser au costume de bain). Mais soyez sans crainte, rien ne paraissait! Une vie sociale, j'en avais une car j'étais un vrai clown, j'étais drôle, je me faisais un devoir d'être super gentille, à l'écoute, aimable, travaillante et surtout de ne jamais dire non. J'étais toujours au service des autres en pensant tout bêtement que malgré mon format « king-size », je passerais inaperçue! J'ai donc passé une adolescence enrobée, en mangeant mes émotions. C'est à l'âge de 19 ans que le programme Minçavi a croisé mon chemin et a commencé à transformer ma vie. Je me souviendrai toujours de la première fois que j'ai embarqué sur la balance. J'en avais des sueurs froides, car ça faisait longtemps que je ne me pesais même plus… Et le chiffre fatidique est apparu, soit 244 livres. Je vais toujours me souvenir de ce nombre, car c'est mon point et poids de départ. Après un an et 62 livres en moins, c'est avec fierté que je montais travailler à la Baie-James! Mais, oubliez cela les groupes Minçavi là bas; il y a une cafétéria avec des petites dames habituées de servir des portions d'hommes! Donc, après 6 mois, j'ai réalisé que si je lâchais mon programme, eh bien je retrouverais mes livres perdues… Je me suis donc photocopié une pile de feuilles de menus et je me suis fait ma petite routine en me servant mes repas dans le service lunch, et je me suis mise à fréquenter la salle d'entraînement. Finalement, 2 ans plus tard avec mille et un efforts, j'atteins enfin un poids d'équilibre et même un peu plus bas. J'avais éliminé 95 livres en 3 ans. Ayant comme mentor Minçavi, des photocopies de feuilles de menus, une amie qui me pesait, les livres nº 1 et 2 seulement, eh bien j'ai maintenu un poids santé en continuant de manger Minçavi durant 7 ans. C'est après ma 2e grossesse et 4 déménagements que les choses se sont gâtées… Je n'y arrivais plus toute seule et j'avais 30 livres qui ne voulaient pas décoller. Je me suis alors réinscrite dans un groupe MAV dans la ville où j'habitais (Beauce), et j'élimine mon premier 10 livres. Ça va bien, mais oups, je plafonne et des petits problèmes de santé physique surviennent, et comme si ce n'était pas suffisant, je me claque un « burn-out ». Mais, à la guerre comme à la guerre, les ressources qui s'offrent à moi sont nombreuses, alors je me retrousse les manches et finalement j'en ressors gagnante… C'est donc après 3 chirurgies, 3 convalescences à ne pas faire d'exercice et à avoir de la difficulté à me trainer et à nettoyer mes plaies et 3 autres déménagements, tout cela en 4 ans, que je retrouve enfin en septembre 2004 un groupe Minçavi, ici à La tuque. La première année ne fut guerre facile, car le groupe a fermé ses portes quelques mois… J'essais de m'arranger toute seule, mais on le sait tous, quand on ne se fait pas peser c'est très facile de se laisser aller. Bref, automne 2005, Minçavi rouvre ses portes à La Tuque, et je peux vous dire que j'étais présente le premier soir. J'ai été membre régulière, j'ai ensuite accepté d'être préposée à l'accueil. JE VOUS LE JURE, ça n'a pas été facile, et celles qui m'ont vue aller le savent, je m'entraînais comme une folle mais ça ne baissait pas! Je stressais, et plus je stressais, moins ça baissait sur la balance. Néanmoins, je n'ai jamais baissé les bras… J'ai continué, j'ai persévéré, puis arrive le jour où Micheline doit nous quitter (novembre 2007). Elle me demande si je veux prendre la relève en tant que conférencière. Wow! Je ne peux pas faire ça, je n'ai pas fini d'éliminer mon poids! Puis, en même temps, la confiance que cette femme m'a apportée me donna le coup de pouce dont j'avais besoin pour accepter. Me voilà donc conférencière, moi qui n'avais jamais dit un mot en public. Ouf! Ça non plus ça n'a pas été facile! Le stress du début me bloque et je ne perds pas de poids… sans en reprendre du moins! Puis, le temps s'écoule et finalement j'apprends à faire abstraction de ce que peuvent penser les autres. Je pense à moi, je fais un certain ménage dans ma vie, J'ÉCOUTE mes conférences et j'atteins ainsi mon poids d'équilibre en janvier 2009. J'obtiens mon statut de membre à vie le 1er avril 2009. Ce n'est pas la première fois que j'atteins mon poids d'équilibre, car en réalité ça fait 18 ans que je mange à la manière de Minçavi, mais c'est la première fois que je reçois mon certificat avec 90 livres en moins qu'à mon inscription. Ma persévérance et ma conviction en Minçavi ont vraiment changé ma vie, sinon je ne serais pas conférencière aujourd'hui! Minçavi peut vous aider à découvrir la vraie personne que vous êtes… je vous le garantis! Marie-Claude Lemay « Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca