Lyse Latrémouille

AvantAprèsÂge : 65
Ville : À définir

Poids éliminé : 84 lbs
Maintien depuis : 10 avril 2013
Mon profil Minçavi En 2005, j'avais 57 ans… une année marquante pour moi. C'est à ce moment de ma vie que le pneumologue rencontré m'annonce que je fais de l'apnée du sommeil et que mon cœur s'arrête de battre 70 fois, 2 à 3 secondes par heure. À cette époque, mon indice de masse corporelle s'élevait à 41,16 et mon état de santé comprenait d'autres conditions négatives: haute pression, cholestérol, arthrose et à la limite d'un diagnostic de diabète. C'est peu dire que d'affirmer que des actions s'imposaient! La première étape? Acheter une machine contre l'apnée du sommeil. La seconde: perdre du poids, car mon espérance de vie diminuait… sérieusement. J'ai évidemment pris les choses en main et essayé tous les régimes possibles et inimaginables. Dans cette quête de solution, j'ai découvert l'existence de Minçavi et j'ai pris la décision de m'y inscrire. J'ai alors mieux connu Minçavi et compris que ce n'est pas un régime: c'est un programme basé sur le Guide alimentaire canadien dont le but, comme son nom l'indique, est de nous guider à bien équilibrer nos repas et nous incite à prendre des collations. Par le fait même, ce guide conduit à adopter de saines habitudes alimentaires et nous apprend ainsi à corriger les mauvaises. Près d'un an plus tard, lors mon retour d'un voyage à Paris, plus précisément le 13 mars 2006, mon cœur m'a lancé un signal extrêmement fort: j'ai fait un infarctus… et j'ai dû être opérée. Heureusement pour moi, j'avais déjà réussi à perdre 30 lb grâce au programme Minçavi. C'est d'ailleurs ce qui m'a permis de surmonter cette épreuve, sans compter que j'ai aussi dû faire face à d'autres problèmes de santé. Mais, je n'ai pas abandonné et je me suis choisie, ce qui implique de poser les gestes qu'il fallait, concrètement: je me suis mise à mesurer, à peser tous mes aliments et à remplir mon journal alimentaire, rigoureusement. Si vous respectez ces 3 démarches, vous êtes sur la bonne voie! Il m'est arrivé de sortir un peu des sentiers battus, mais je suis toujours revenue aux bonnes habitudes à adopter, avec détermination. Donc, me choisir signifie que j'ai opté pour bien manger et bouger un peu chaque jour de la semaine: je fais de l'aqua-forme une heure durant, 2 fois par semaine, et je fais aussi du vélo stationnaire pendant 45 minutes, 2 fois par semaine, pour une distance qui équivaut à environ 9 miles chaque fois (14,5 kilomètres). Et, je marche à l'extérieur, l'été: j'adore! Pour moi, bouger c'est important, c'est la vie et une qualité de vie. C'est tout autant de se faire plaisir que de prendre soin de sa santé physique et psychologique. C'est l'équilibre et le défi de le maintenir. Et, je vous avoue: qu'est-ce qu'on dort mieux! Après 7 ans à changer et à entrer dans mes habitudes de vie le fait de bien manger et de bouger, j'ai atteint mon poids d'équilibre. Un fait intéressant est que, lorsque nous en sommes à l'étape du maintien du poids et que nous faisons de bons ajouts alimentaires, nous n'engraissons pas. Aujourd'hui, en 2013, je suis Minçavi. Mon cholestérol et ma pression ont baissé et je ne fais pas de diabète. Je fais beaucoup moins d'apnée du sommeil (une preuve? La machine était réglée à 15, en 2005; c'est 5 maintenant!). Selon le pneumologue, je ferai toujours de l'apnée du sommeil, mais beaucoup moins, en améliorant ma condition physique et ma santé, par le fait même. Par ailleurs, ma médication a été ajustée à la baisse et mon indice de masse corporelle est à 28,8. Cela se traduit ainsi: j'ai perdu 84 lb. En comparaison avec 2005, je portais du 4X, maintenant, j'habille 12 ans. Quand je me regarde dans le miroir, je m'aime et je me trouve belle. Lyse Latrémouille Membre Minçavi P.S. Je vous partage mes petits trucs santé: ne pas oublier de remplir le journal alimentaire tous les jours, planifier tous ses repas et ses collations comme on planifie ses rendez-vous importants. « Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca