Louis Bronsard

AvantAprèsÂge : 35
Ville : Trois-Rivières

Poids éliminé : 40 lbs
Maintien depuis : 2 octobre 2012
Le 23 janvier 2007, à l'âge de 29, ma vie a basculé. À l'époque, j'étais mécanicien de machinerie lourde. J'ai eu un accident de travail...et j'ai perdu l'usage de mes deux jambes. Désormais, je dois me déplacer en chaise roulante et ce, pour le reste de ma vie: ma moelle épinière a été sectionnée par une de mes vertèbres qui a éclaté au moment de l'accident. Je suis donc paralysé, mon corps ne répond plus à partir d'une zone précise, située à 3 pouces en-dessous du nombril... Ma vie a basculé. Dans ce grand malheur, j'ai toutefois reçu une bonne nouvelle: j'ai appris que j'allais être papa! Cette annonce m'a énormément aidé à passer à travers cette épreuve, épreuve d'une vie, épreuve pour toute la vie. Malgré mon accident, j'étais aimé, véritablement, et ma conjointe est restée à mes côtés, acceptant de passer à travers cette épreuve de vie avec moi, de la surmonter avec moi, ensemble. Mais, pour surmonter cette épreuve, amour et courage n'étaient pas de trop et j'ai donc débuter mon cheminement par 3 mois de réadaptation. J'ai dû réapprendre à m'habiller, à me déplacer, à aller à la toilette et bien plus. J'ai aussi beaucoup appris, dont à m'occuper d'un bébé. J'ai travaillé, travaillé dur. J'ai persévéré. Il peut vous être difficile d'imaginer l'ampleur du travail que j'ai dû accomplir. Même déterminé au départ, je ne l'imaginais pas moi-même. Mais, après ces quelques mois, j'ai repris goût à la vie. Cette fois, c'est moi qui la basculait, qui lui «donnait la bascule». Je reprenais le dessus sur elle, décidé à lui donner un sens, le mien. Et, ça goûtait bon! Avec gourmandise, j'ai croqué dans la vie...et les aliments aussi. Tout goûtait bon et j'aimais manger... mais, pas besoin de vous le dire, il n'y avait pas, au menu, l'activité physique. Avant mon accident, je ne connaissais pas ce qu'était un problème de poids. Je le maintenais entre 180 et 185 livres. Et, voilà qu'à 35 ans, dans ma «nouvelle vie» reconstruite si durement, je me regardais et détestais l'image que me renvoyait le miroir: j'accusais un surplus de 40 livres. À ce moment, mon poids s'élevait à 221 livres! J'ai alors su que ma belle-sœur participait au programme Minçavi, avec succès. C'est ce qui m'a décidé à travailler encore, pour moi, à travailler pour perdre ce surplus de 40 livres. J'ai commencé avec Minçavi au mois de mars 2012, toujours avec l'aide de ma conjointe et, croyez-le, à l'été, j'ai commencé à faire du vélo. Je pouvais ainsi me permettre «un extra par semaine» tout en perdant du poids. Au mois d'août, je récoltais le fruit de mes efforts: j'avais repris mon poids d'avant, soit 183 livres. Je vous l'affirme, dans la vie, rien n'est impossible. Il faut de la volonté, de la détermination. Je peux l'affirmer: dans mon cas, mes efforts ont été couronnés de succès! « Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca