Linda Lambert

AvantAprèsÂge : 44
Ville : Danville

Poids éliminé : 115 lbs
Maintien depuis : 15 août 2000

Étant jeune, j'étais plutôt maigre, tellement que mon père me disait de gruger le gras autour de l'os de mon steak. Il me disait toujours que j'avais l'air d'un squelette. Mais malgré cela, je suis restée maigre, et ce, jusqu'à ma première grossesse.

Lors de ma première grossesse, j'ai pris 65 lb. À la naissance, ma fille pesait 8 lb et 8 oz, alors ça vous donne une idée du surplus de poids que j'avais accumulé. Ce fut le même scénario pour ma seconde grossesse, soit une accumulation totale de 55 lb moins les 8 lb et 13 oz de ma fille. Évidemment, ça n'a pas tout fondu au soleil! À ma troisième grossesse, j'ai pris que 12 lb, et ce, même si mon fils pesait 8 lb et 7 oz. Par contre, il faut dire que je pesais déjà 206 lb avant cette dernière!

Le temps passe et mon mari est de plus en plus absent de la maison. Donc, je suis seule la plupart du temps avec mes trois beaux enfants que j'adore et comble mon ennui par la nourriture, et ce, jusqu'à atteindre un poids de 246 lb. Mon mari me fait la remarque que j'ai l'air d'une grosse &$?, et que s'il n'était pas là, je serais rien dans la vie. Comme vous pouvez vous en douter, il s'en est suivi une séparation. En conséquence, je continue à me consoler dans la bouffe.  

Un jour, mon petit garçon me dit qu'il ne veut plus que je le reconduise à l'école, car ces amis me traitent de grosse et de laide. Il ajoute que c'est vrai que je suis grosse… Aïe! J'ai pleuré toute la journée. Au souper, j'ai demandé à mes deux filles si elles avaient honte de moi. Pas de réponse; seulement deux têtes s'abaissant dans leur assiette. J'ai eu ma réponse! À cet instant, j'aurais voulu mourir… mes enfants avaient honte de moi. D'ailleurs, j'avais honte de ce que j'étais devenue moi aussi… De ce fait, je décide alors de prendre mon courage à deux mains et de me présenter à une rencontre Minçavi. J'ai éliminé 115 lb, et je me maintiens depuis 2000. 

Aujourd'hui, je suis fière de moi, et mes enfants également. Je remercie régulièrement mon fils de m'avoir donné le coup de pied qu'il me fallait pour me reprendre en main. J'aime très fort mes trois amours, et c'est grâce à eux si je suis encore là aujourd'hui.

Linda Lambert

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca