Jeanne D'Arc Davril

AvantAprèsÂge : 57
Ville : Brossard

Poids éliminé : 46 lbs
Maintien depuis : 1 avril 1994

Après une grossesse, j'ai eu des problèmes de glande thyroïde et on a décelé une tumeur sur hypophyse (glande maîtresse de ton corps) lors d'une visite chez le médecin. Elle m'a dit : « Si tu ne perds pas de poids, on va doubler les médicaments. » Je prenais alors ce qu'il se faisait de plus fort. Sur le conseil d'une grande amie à moi (malheureusement disparue aujourd'hui d'un anévrisme au cerveau) qui m'avait dit en mai  93 : « Va dont à Minçavi…» et qui m'avait offert le livre 1, j'ai pris l'initiative de m'y rendre. Cependant, je peux vous dire qu'avant de m'inscrire, j'ai profité de mon été pour manger de la crème glacée au chocolat parce que je pensais que je serais à la diète chez Minçavi.

Je suis arrivée à Minçavi le 1er septembre 1993. J'avais hâte de déjeuner, moi qui n'avait jamais déjeuné assise. J'étais toujours juste sur une patte...

À ma première journée, j'avais tellement mangé que je m'étais dit : « Ça ne se peut pas! » Ce que j'ai aimé le plus, c'est que je pouvais faire des recettes qui étaient les mêmes pour toute la famille. Pour une fois que je n'étais pas obligée de faire deux recettes, soit une pour moi et l'autre pour mon mari et mon enfant. Ce fut très apprécié par mon homme qui me disait : « Tu peux pas faire des régimes drastiques et après manger comme une défoncée… » Combien de fois j'ai été frustrée… Je vais toujours me rappeler ce que Denis m'avait dit : « Si tu perds du poids avec tout ce que tu as mangé, je vais te donner de l'argent. » Croyez-moi, j'ai gagné! Voici la réaction du médecin quand elle m'a vu pendant ma diminution de poids : « Vous avez changé. » Et quand elle m'a vue pour les résultats, elle m'a dit que ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu d'aussi beaux tests que ça . Chaque année, depuis 10 ans, j'allais à l'hôpital 2 jours/semaine pour me faire injecter des médicaments du matin au soir et pour des prises de sang à toutes les 20 minutes. J'y vais toujours, mais juste une fois/semaine et juste une prise de sang…

Pour moi, Minçavi ce n'est pas juste la perte de poids, mais aussi la santé qui est le plus beau don et le plus beau cadeau que l'on puisse se faire. C'est ce qui existe de mieux sur la terre. Je vis un jour à la fois… je sais que je suis comme une alcoolique; elle, c'est la première gorgée et moi, c'est la première bouchée…

Alors, j'ai compris que c'était facile de perdre du poids, mais que rester mince, c'est encore mieux comme le dit si bien ma boss…

Jeanne D'Arc Davril
Conférencière

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca