Hélène Lachance

Âge : 0
Ville : Québec

Poids éliminé : 35 lbs

Un message de persévérance de la part d'Hélène Lachance : 

De retour à Minçavi depuis août 2001, j'ai perdu 35 livres (je les ai perdues plusieurs fois depuis l'âge de 25 ans). Je souffre d'alcoolisme *solide*, je suis impuissante devant une assiette au lieu d'un verre, j'ai plein de *vides* à combler, alors je fais du remplissage. La nourriture c'est ce qui me comble le plus. Je suis bien dans ma peau, mais je suis mal dans ma graisse. La graisse ne ment pas, quand je me regarde, c'est des bourrelets que je vois. Mes excès, je les traîne comme des boulets. Quand je me sens seule, la nourriture me console et quand je grimpe sur la balance (c'est le seul exercice physique que je fais), ça me désole. La nourriture c'est mon vice et c'est un cercle vicieux, je suis encerclée de nourriture, c'est un cercle infernal. Mes livres perdues, je les ai toujours retrouvées, elles n'étaient jamais très loin, elles me collent à la peau. Moi, je mange Minçavi, mon chum lui, mange des cochonneries (de plus, ça me coûte toujours plus cher que lui puisque le *combo-santé* n'existe pas encore). J'ai un problème de poids et pas lui. Je me suis enlevé beaucoup de choix en me laissant engraisser autant!

C'est ma 2e tentative de succès avec Minçavi. La 1re fois, je voyais seulement les aliments que je n'avais pas le droit de manger. Cette fois-ci, j'ai conscience de TOUT ce que j'ai le droit de manger et je cuisine beaucoup avec Minçavi. Mais je me rends bien compte que même si je ne mange que des plats Minçavi, et mon problème, c'est un gros problème... j'ai besoin de GROSSES quantités (il faut que je mange trop pour sentir que je mange assez). Je ne crois pas à *Minçavie, Belleàvie*... Après toutes ces années, j'ai remarqué qu'une belle femme, c'est AVANT TOUT (même avant le poids, la grandeur, la couleur des yeux ou des cheveux) une femme qui se met en valeur (une femme bien arrangée). Une femme EXTRAORDINAIRE qui est mal arrangée devient vite une femme extra... ORDINAIRE.

Je crois davantage à Minçavi et Heureuseàvie ! Pour y arriver, je dois franchir l'étape de dire OUI à mieux manger, OUI à moins manger et OUI à manger moins vite.

Je découvre qu'il y a aussi des inconvénients à maigrir. Mon chapeau est maintenant trop grand, je dois absolument mettre mes lunettes pour le retenir. Avec Minçavi, c'est comme si mon corps était une sculpture inachevée. J'ai encore quelques coups de couteau à donner. À chaque livre que je perds, je me retrouve devant une version améliorée de moi-même. 

Merci Minçavi d'exister !

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca