Francine Renzetti

AvantAprèsÂge : 57
Ville : Saint-Michel-des-Saints

Poids éliminé : 35 lbs
Maintien depuis : 15 janvier 2008
NE VOUS OUBLIEZ PAS! Après avoir lu le texte de Sylvie Lemieux, je comprends encore plus pourquoi son témoignage me fait pleurer chaque fois que je le lis... Son texte me bouleverse, car cela me fait penser à ma petite maman que j'ai perdue lorsque j'avais 20 ans à peine. Quelle femme exceptionnelle! Je m'en ennuie beaucoup... Cela fait 36 ans déjà, mais c'est comme si cela s'était passé hier. Je n'ai que de bons souvenirs... Avez-vous déjà réalisé que les personnes que l'on aime le plus partent souvent trop rapidement? Ma mère, quel beau personnage et quelle belle maman! Elle s'impliquait dans des groupes communautaires pour des collectes de fonds, des repas communautaires pour 200 personnes. C'était une femme généreuse de son temps et surtout elle aurait donné sa chemise pour aider quelqu'un dans le besoin, et ce, même si nous demeurions dans un milieu défavorisé sur le plateau Mont-Royal. Par exemple, une fois, elle a donné ses bas de nylon à sa voisine, car celle-ci sortait danser ce soir-là. Une autre fois, ma voisine est venue emprunter du papier hygiénique, car elle en manquait et avait de la visite chez elle. Nous avions bien ri de cela et avions sympathisé à la cause. Que de beaux souvenirs! Cependant, ma mère avait plusieurs problèmes de santé : diabète de type 2, haute pression, ostéoporose, arthrose, cholestérol, un surplus de poids d'environ 150 lb, et tout cela s'est terminé en cancer généralisé. Je me souviens d'un soir où je l'avais surprise avec du chocolat Laura Secord dans la bouche. Nous avions, mon frère et moi, essayé de lui enlever, mais c'était peine perdue car elle aimait trop manger, surtout les sucreries et les pâtisseries. Aujourd'hui, je réalise que son obésité l'a tuée. Non, je n'exagère pas! Ma mère s'est oubliée. Elle ne s'aimait pas assez pour prendre soin d'elle. Pour cette raison et bien d'autres, je vous conseille de prendre soin de vous, car ce n'est pas le médecin qui va le faire à votre place. Il ne peut que vous prescrire des pilules. Si tu veux sauver les autres, commence par toi-même et ensuite tu penseras aux autres. À ma retraite, je me suis retrouvée avec un surplus de 35 lb. J'ai commencé à avoir des problèmes de santé tels que diabète, arthrose, ostéoporose, cholestérol, etc. J'aurais pu me dire que c'était génétique, mais je savais très bien pourquoi j'avais ces maux (sédentarité = surplus de poids). Donc, en 2006, je me suis inscrite à Minçavi. Étant une personne qui aime les plaisirs de bien manger, je n'ai pas été brimée de ce côté, bien au contraire! J'y ai trouvé plein de bonnes recettes à partager avec tous et, en plus, j'ai retrouvé la forme. À présent, je n'ai plus peur de faire des activités; Minçavi m'a donné des ailes. Oui des ailes, car je me sens plus légère avec mes 35 lb en moins et parce que j'ai retrouvé mon estime personnelle. Aujourd'hui, j'ai du plaisir à me vêtir, et je n'ai pas honte de le dire, je me trouve même sexy! Mais, le plus important est que j'ai retrouvé la santé. Terminés le cholestérol, le diabète, etc., maintenant je bouge, je fais de l'aquaforme, de la danse et de la gymnastique douce. Donc, mon ostéoporose s'améliore en faisant de l'exercice et en prenant mes vitamines de calcium et vitamine D. Je suis même devenue professeure dans certaines de ces disciplines en suivant des formations. Maintenant à la retraite, je peux dire que la vie est belle! Je profite de mes petits-enfants au maximum et offre mon aide à autrui en tant que conférencière Minçavi. Quelle belle famille! Je termine en vous faisant ce message : NE VOUS OUBLIEZ PAS! ON N'EST JAMAIS MIEUX SERVI QUE PAR SOI-MÊME. GO!GO!GO! FAIS-LE MAINTENANT. N'ATTENDS PAS À DEMAIN. LA VIE EST COURTE ET T'AS JUSTE UNE VIE À VIVRE! En souvenir de ma petite maman… Au plaisir! Francine Renzetti « Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca