Carolane Desrochers

AvantAprèsÂge : 28
Ville :

Poids éliminé : 100 lbs

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été la plus « en chair » de ma bande d’amis. Au primaire, je mesurais une tête de plus que tout le monde et j’étais, aussi, deux fois plus large. Ainsi, au sein de ma « gang », j’avais le rôle de la protectrice.  

Au secondaire, mon histoire est devenue plus dramatique. J’étais, alors, aussi grande que les autres élèves, mais j’avais davantage grossi. Durant cette période, j’ai vécu de l’intimidation, ce qui m’a amenée à développer une relation de haine envers mon physique. J’ai essayé, plusieurs fois, de me départir de « ma couche de surplus », mais en vain. J’ai fini par abandonner et me laisser aller. Je mentirais si je prétendais que je ne voyais pas mon poids augmenter parallèlement aux années, mais je préférais « faire l’autruche » en ignorant ma situation 

Le premier janvier 2019, à minuit, je me rappelle avoir été très émue. Ma mère m’a dit, au téléphone : « Caro, cette année, il y aura juste du neuf! ». Cette phrase m’est restée en tête.  

Peu de temps plus tard, je suis allée magasiner avec mes amies au Carrefour Laval. Malgré mon jeune âge (27 ans), j’étais incapable de les suivre dans une simple séance de magasinage. Mes genoux et mon dos me faisaient souffrir, mon souffle était court et je dégoulinais de sueurJe devais m’assoir entre chaque boutique et je les laissais partir devant moi afin de me reposer plus longtemps. À ce moment précis, je pensais avoir touché le fond. Hélas, j’ai, une fois de plus, « fait l’autruche ». Je me trouvais toutes sortes de défaites : la fatigue, une chute sur la glace, mon manteau trop chaud, etc. Toutes les causes étaient bonnes sauf mon surplus de poids.  

Bien sûr, il a fallu un autre événement pour que je prenne conscience de mon « problème ». Un jour, j’ai vu les photos du mariage de ma mère. Ouf! Ceci a été la goutte qui a fait déborder le vase. Je n’arrivais pas à croire que celle que je regardais sur les photos était moi : une femme ronde et sans définition. Pourtant, je me sentais belle de l’intérieur. Mon reflet dans le miroir ne me rendait pas justice.  

Pourquoi suis-je atterrie chez Minçavi? Un matin, ma patronne m’annonçait qu’elle sétait inscrite à Minçavi. C’était décidé, je me lançais, moi aussi, dans cette aventure. Craintive de ne pas y parvenir seule, j’ai demandé à mon père et à sa copine de m’accompagner à ces rencontres. Puisque mon père cherchait un moyen de m’aider à reprendre ma vie en main, il a immédiatement accepté.  

Ainsi, un jeudi de juin 2019, nous nous présentions à la conférence de St-Thérèse. C’était un tout nouveau départ. Depuis, j’ai fait un virage à 180 degrés. J’ai repris le contrôle de ma vie et, dorénavant, personne ne pourra me l’enlever. 

  Mes maux de genoux et de dos se sont complètement dissipés. Maintenant, je suis capable de marcher plus de 10 pas sans prendre une douche de sueur et perdre mon souffle. Je prends d’ailleurs, fréquemment, de grandes marches de plus de 5 km. Je me suis inscrite à des cours d’aqua-zumba avec ma grande sœur. De plus, je prévois jouer au Tennis, cet été, et m’acheter des patins à glace et des skis alpin pour l’hiver prochain. J’ai découvert une sportive en moi. Qui l’aurait cruJe me suis créée une « check-list » que je vais réaliser sous peu. Au programme : go-kart, La Ronde, Arbre en Arbre, glissade d’eau, le P’tit Train du Nord à vélo, aller danser dans un bar, etc. Je veux réaliser toutes les activités que je m’empêchais de faire à cause de mon poids. J’ai une intense soif de vivre. Depuis juin 2019, j’ai éliminé 100 livres et je n’ai pas terminé de mincir. Je ne peux pas m’arrêter à ce stade. Je suis un « iceberg » qui fond!  

Bien sûr, le chemin n’est pas facile. On en bave, on pleure, on rit et, parfois, on se fâche. Avec de la patience, beaucoup de détermination et peut-être un peu de rêves, on y arrive. La vie est tellement belle quand on peut la vivre pleinement. Ne laissez pas un surplus de poids vous empêcher de faire quoi que ce soit. Combattez-le et faites enfin ce dont vous avez envie! 

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca