Élyse Lavigne

AvantAprèsÂge : 34
Ville : Danville

Poids éliminé : 40 lbs
Maintien depuis : 3 août 2013

Élyse Lavigne en a eu assez de bougonner à longueur de journée. Maman de trois jeunes enfants, elle se croyait indispensable. Lorsqu’elle a pris conscience de l’importance de prendre du temps pour elle, cette femme a rapidement éliminé ses 40 livres… de frustrations !

Après ses trois grossesses, Élyse avait perdu son identité alors que son rôle de mère occupait toute la place.  

Elle traînait 40 livres de frustrations !

Élyse n’avait jamais éprouvé de problèmes de poids avant de donner naissance à ses jeunes garçons. En moins de cinq ans, elle a vécu trois grossesses exemplaires, en suivant le programme alimentaire Minçavi. Toutefois, elle a eu beaucoup de mal à éliminer sa quarantaine de livres en trop après avoir arrêté de fumer et accouché de son petit dernier. « J’avais perdu le contrôle ! Je ne prenais plus detemps pour moi. Je voyais tout trop gros. »

Autour d’elle, elle voyait des femmes qui avaient vécu des grossesses et qui ne vivaient pas ces difficultés. « Je ne réussissais pas à mettre le doigt sur la raison pour laquelle je n’y arrivais pas. Pourtant,j’avais tous les outils à portée de main ! »

Au lieu de parler de ce qu’elle ressentait, Élyse s’isolait. « Je frustrais seule. Comme ça,je ne faisais aucun tort aux autres, sinon à moi-même. C’était quasiment une punitionque je m’infligeais. »

Son corps en surpoids était le reflet de sa vie, qui lui pesait lourd sur les épaules. « Quand je sortais de la douche, je me voyais nue dans le grand miroir de ma salle de bain. Je me dépêchais toujours à enfiler une serviette. J’ai fini par me tanner… »

PRENDRE DU RECUL

Élyse a pris un pas de recul pour analyser sa vie, avec un oeil extérieur. Elle tenait à identifier les causes de son surplus de poids et surtout de sa mauvaise humeur. Elle a dû s’avouer qu’elle jalousait beaucoup la liberté, le bien-être et le poids santé de son conjoint. « J’étais comme une poule pas de tête. Je me sentais obligée de tout gérer et mon conjoint prenait la petite place que je lui laissais. » À trop vouloir tout contrôler, on en vient souvent à créer nos propres problèmes. Et ne pouvant être partout, Dieu créa Élyse… « J’avais l’impression d’être seule au monde. Je croyais que si je n’étais pas là, la terre allait s’écrouler ! » 

Pourtant, personne ne lui avaitdemandé de s’oublier à ce pointpour se consacrer aux siens. « C’est moi qui en prenais trop sur mon dos. Je devais apprendre à lâcher prise. Je me faisais vivre un stress énorme. » 

Après discussion, son conjoint a été très heureux de s’impliquer encore plus auprès de sa famille. Et même les enfants font davantage leur part !

ELLE PASSE EN PRIORITÉ

Pour se retrouver, Élyse est devenue sa priorité. Ça se fait sans punir la famille. Ce n’est qu’un equestion d’organisation. « Comme la plupart des mères, j’étais toujours disponible pour les autres, mais j’ai appris à dire non. Je vais maintenant courir ou m’entraîner quand j’en ai envie. »

Quand Élyse ressent le besoin de faire de l’exercice en soirée et qu’elle se retrouve seule avec ses fils parce que son amoureux travaille, elle met un DVD d’exercices ou joue à l’extérieur avec un ballon. « Mes jeunes sont heureux de partager un moment fou avec maman. Et même si la séance d’exercices n’est pas aussi productive que si je m’entraînais seule, le fait de m’amuser avec eux me fait du bien. » 

Désormais, les deux parents se partagent la préparation des repas de la semaine. Celle qui s’en faisait beaucoup trop avec le ménage a dû tolérer que sa maison soit moins à l’ordre qu’auparavant. Et ça ne tue personne ! Après tout, une maison un peu à l’envers reste toujours plus accueillante !

LA FEMME ET L’AMOUREUSE

Pour faire des activités plaisantes, cette dernière a consenti à faire garder ses enfants pour passer du temps avec ses amies et son conjoint. Élyse avait perdu son identité depuis que son rôle de mère occupait toute la place. En se retrouvant, elle est redevenue la femme et l’amoureuse qu’elle désire, ce qui a donné un nouveau souffle à son couple. Élyse a également constaté qu’elle jugeait son corps trop sévèrement. Depuis ce changement de cap, son poids a chuté en l’espace de quelques mois. « En plus de retrouver une blonde souriante et agréable, mon chum apprécie ma nouvelle silhouette. Et moi, je suis fière de ma nouvelle vie. Je ne me laisserai plus jamais
tomber ! »


Élyse est maintenant une maman épanouie qui prend plaisir à courir. 

« Retour

X
© 2014-2020 Minçavi. Tous droits réservés.
Réalisation : absolu.ca