Compulsions alimentaires

04-12-2004

Saviez-vous qu'environ 30% des gens obèses et que 2 à 5% de la population générale souffrent de compulsion alimentaire (Spitzer et al., 1992-1993)?

Mais, qu'est-ce que la compulsion alimentaire?
Selon l'académie le plein santé, la compulsion alimentaire est une maladie qui ressemble à la boulimie. Elle est caractérisée par des épisodes où la personne mange une très grande quantité d'aliments d'une manière incontrôlée. Toutefois, les personnes qui souffrent de ce désordre alimentaire n'utilisent pas de moyens pour se purger et se débarrasser de l'excès d'aliments consommés.

La perte de contrôle de leur apport alimentaire pendant les périodes de stress, est un des symptômes de la compulsion alimentaire. Les compulsifs ingurgitent des aliments jusqu'à ce qu'ils se sentent complètement pleins et inconfortables et même jusqu'à se sentir nauséeux.

Le surplus énergétique consommé lors des périodes de crise alimentaire amène malheureusement des effets négatifs sur la santé. L'excès de poids et les complications associés au surplus de poids tels un taux de cholestérol et une pression sanguine élevés, du diabète et d'autres problèmes médicaux sont répertoriés fréquemment chez les individus compulsifs. De plus, les personnes souffrant de ce désordre alimentaire sont plus propices aux états dépressionnaires.

Mais comment faire pour s'en sortir ?
Des spécialistes dans le traitement de la compulsion alimentaire ont ressorti 10 trucs pour améliorer le comportement alimentaire des personnes compulsives. Peut-être ceux-ci vous seront utiles.

  1. Avoir confiance en soi
    C'est un élément important dans les compulsions alimentaires. Pour vous sentir en confiance, vous devez vous reconnaître, accepter et respecter votre corps. Croyez en vous! Pas besoin d'être mince comme un mannequin pour être une bonne personne. Vous avez vos forces, trouvez-les!

  2. Ne pas avoir honte ou se sentir coupable
    Le manque de confiance, l'état dépressif, les crises de compulsion à répétition, provoquent honte et culpabilité. Il faut vous débarrasser de ce cercle vicieux puisqu'il vous mène tout droit vers une nouvelle crise. Conseil : fonctionnez par petits objectifs. Essayez d'espacer vos crises de compulsion. Chaque victoire doit être récompensée par quelque chose que vous aimez (par exemple : revues, sorties au cinéma, etc.).

  3. S'aimer
    Acceptez-vous tel(les) que vous êtes. Pour cela, il faut s'aimer. Pour s'aimer, il ne faut pas vouloir être quelqu'un d'autre, il faut être soi-même.

  4. Être positif(ve)
    La bataille est longue et difficile. Il est normal que vous trébuchiez en cours de route. Sachez apprécier chaque victoire. Fixez-vous un objectif réalisable à court terme pour vous sentir fier et plus en confiance en peu de temps. Celui-ci aide à conserver le moral. Ensuite, trouvez  un second objectif facile à réaliser et ainsi de suite. Une maison se construit brique par brique! Tout comme votre confiance.

  5. Manger équilibré
    L'équilibre alimentaire est très important pour vous en sortir : pas question de faire une diète sévère ou de suivre un régime draconien. Votre corps a besoin de 3 repas par jour, plus des collations. Continuez votre Minçavi, ne coupez pas votre prise alimentaire, sinon vous vous jetez directement dans la gueule du loup.

  6. Pour s'en sortir, il faut manger!
    Faites de chacun de vos repas, une fête. Créez une atmosphère agréable, propice à la détente. Ne mangez pas sur le coin de la table. Prenez le temps de vous asseoir et de savourer vos aliments. Ne supprimez pas vos protéines sous prétexte qu'elles sont caloriques : en n'en mangeant pas, vous privez votre corps de protéines et il cherchera à les trouver en vous poussant à grignoter.

  7. Être patient, se donner du temps!
    Ne cherchez pas à vouloir régler le problème trop vite et à maigrir rapidement. Huit fois sur dix, les compulsions sont liées à un régime trop restrictif. Ne vous pesez pas trop souvent, une fois par semaine chez Minçavi suffit!  La perte de poids est secondaire dans les cas de compulsions alimentaires. Occupez-vous de diminuer ou de supprimer vos crises de compulsion, le poids suivra! Donnez-vous un objectif de poids réaliste, par exemple une livre par semaine.

  8. Éviter l'ennui
    Ayez conscience que l'ennui est, comme le manque de confiance, une des causes de vos compulsions alimentaires. Organisez vos journées en y intégrant travail, rencontres, exercices, détente. N'oubliez pas de vous faire plaisir en consacrant un peu de temps tous les jours à vos loisirs préférés.

  9. Éviter l'isolement
    L'équilibre intérieur ne s'atteint pas en restant seul et replié sur vous-même. Allez de l'avant, assistez aux conférences de motivation. Partagez votre vécu, vous n'êtes pas seul dans cette situation.

  10. Apprendre à gérer le stress
    Il vous faut apprendre à gérer vos peines, vos joies, vos angoisses autrement que par des crises de compulsions alimentaires. Vous devez trouver des exutoires plus sains : loisirs, activités physiques, techniques de relaxation, etc.

    Sachez analyser vos angoisses : d'où viennent-elles? Quels sont les éléments déclencheurs? Évaluez leur intensité, notez votre humeur liée à ces angoisses et son intensité. Utilisez l'endos de votre feuille de menu Minçavi. C'est un outil génial à votre portée.

Danielle Dubois Dt.P.


« Retour

© 2014-2022 Minçavi. Tous droits réservés.